Aspects négatifs à être commerçant ambulant

commerçant ambulantLe commerçant ambulant est un vendeur non sédentaire qui exerce sa profession de manière nomade.

En effet, il se déplace sur les foires, les marchés, les salons, les brocantes etc. pour vendre ses différents produits aux consommateurs locaux.

De fait, le commerçant ambulant est soumis aux mêmes règles que le sédentaire. Il se doit d'avoir en sa possession une carte de commerçant ambulant pour la vente. Il se doit de respecter aussi scrupuleusement les règles d'hygiène et de sécurité.

Commerçant ambulant : une activité qui peut être éprouvante

L’activité des commerçants ambulants est semblable à celle des commerçants sédentaires ou physiques, et ces deux types de vendeurs s’appuient même les uns sur les autres sans grandes difficultés. Toutefois la fonction de commerçant ambulant a de nombreux aspects négatifs qu'il ne faut pas oublier, que ce soit sur le plan commercial ou humain.

Au niveau commercial, le commerçant ambulant doit se lever très tôt pour aller vendre ses produits sur des marchés qui peuvent être éloignés, et peut donc effectuer de longs trajets pour arriver aux différents lieux afin d'exposer la marchandise qu'il souhaite vendre.

À la fatigue physique, vient aussi s'ajouter la fatigue nerveuse qu'il ne faut pas négliger ! Toutes ces petites choses quotidiennes qui s'accumulent et pèsent sur le moral :  la météo (essayez de sourire lorsqu'il fait -0°, que vos doigts sont gelés, sans parler de vos pieds soudés au sol), le manque de clientèle, les problèmes de véhicule (pneu crevé, problème de batterie l'hiver...), le vol,  un mauvais emplacement, un fournisseur qui fait faillite ou part à la retraite...

Arrivé au marché, les emplacements sont restreints. En effet, le vendeur ambulant ne bénéficie pas toujours d’espace disponible pour y installer son stand, ce qui peut s'avérer être très frustrant en plus d'une grande perte de temps.

De plus, le commerçant ambulant doit composer avec des placiers dont certains peuvent sans scrupules ou d'un caractère despotique (MAIS pas tous, entendons-nous bien), car jouant sur leur rôle essentiel au marché (voir : Le rôle du placier : Dark Vador du marché). En effet, il n'est pas rare que le commerçant ambulant doive donner d’importants pourboires ou autres avantage en natures (marchandise) aux placiers qui n’hésitent pas à le bannir si celui-ci ne respecte pas cette exigence.

Le respect des règles du marché est essentiel, et tous les règlements ne sont pas communs d'un marché à un autre. Il faut donc bien savoir ce qu'il est possible de faire ou pas, sous peine d'amende.

Le commerçant ambulant est à la merci de la météo, ce qui peut être très éprouvant et ruiner toute une matinée de travail. La pluie, le froid, la neige, le verglas, le gel, la chaleur, le vent, sont autant d'éléments qui pèsent sur l'activité et l'affluence de la clientèle, avec une répercussion directe sur le chiffre d'affaire.

Sur le plan humain, il existe une forte concurrence entre les différents commerçants ambulants. Cette forte concurrence a tendance à fragiliser les rapports entre ces derniers, ce qui peut déboucher sur de vives discussions et un certain antagonisme.

Vous souhaitez faire les marchés dans de bonnes conditions ? Téléchargez notre guide pratique « Vendre sur les marchés » pour obtenir aide et conseil en la matière.