Créer son entreprise en 2013 en temps de crise

Créer son entrepriseLe roi est mort ! Vive le roi ! Pourquoi ne pas adapter cette célèbre tirade à la situation économique que nous connaissons depuis ces dernières années ? La crise est là ! Vive la crise !

Crise. Ce mot est dans toutes les bouches. Pas une journée ne passe sans que les médias (journaux télévisés, presse, sites web) n'en fassent leurs gros titres, sans que nos conversations y fassent référence, sans que les individus et les entreprises n'y soient confrontés.

Avec la crise, les mauvaises nouvelles prennent le dessus sur les projets encourageants, créateurs d'emploi et de croissance. La crise est bien là : le nombre de chômeurs ne cesse d'augmenter, les licenciements deviennent monnaie courante, les prix des produits et des services progressent...

Bref, la conjoncture est mauvaise. Pourtant, ces moments difficiles peuvent être l'occasion de retrouver le sourire.

Créer son entreprise en 2013 sera peut-être une planche de salut !

En effet, créer son entreprise en 2013 en temps de crise n'est pas forcément une idée folle. Créer son propre emploi, être son propre patron, avoir confiance en l'avenir, croire en son projet sont autant d'atouts et d'éléments qui vous feront sauter le pas.

Le premier facteur à prendre en compte est sans aucun doute le prix de l'immobilier de bureau, des terrains, des loyers et des équipements en baisse, qui faciliteront votre installation. Notamment au niveau de vos locaux et entrepôt.

Autre élément "bénéfique" de la crise : la recherche de collaborateurs performants. Bon nombre de personnes que la conjoncture a mis au chômage, ainsi que les jeunes diplômés, tenteront d'être recruté et accepteront bien souvent des salaires qui ne leur conviendraient pas en temps "normaux".

Est également à prendre en compte le fait que certaines entreprises se retrouveront en cessation d'activité et/ou que certains entrepreneurs frileux n'oseront pas se lancer dans votre secteur : une aubaine pour prendre le marché et développer son activité en profitant de la baisse concurrentielle.

Enfin, créer son entreprise en temps de crise est aussi l'occasion de bénéficier de potentielles aides gouvernementales pour favoriser l'investissement, la création d'emplois et le retour à la croissance. À ne pas négliger donc. Réjouissons-nous !

Vous aussi créez votre activité en tant que commerçant non-sédentaire et téléchargez notre guide pratique « Vendre sur les marchés » pour obtenir aide et conseil en la matière.