Déstockage alimentaire : allez-vous y succomber ?

déstockage alimentaireLes fins de mois sont difficiles pour tout le monde et chacun cherche des façons pour gagner plus ou des parades pour dépenser moins.

Dans les deux cas, les produits de déstockage alimentaire sont rentrés dans les habitudes d'achats. Les magasins de déstockage alimentaire sont de plus en plus présents, bien qu'ils cultivent la discrétion et font peu de publicité, jouant sur le bouche à oreille pour se faire connaitre. Et ça marche.

Ces magasins achètent des palettes entières d’aliments, aux dates souvent dépassées, pour les revendre à prix cassés. La grande distribution en est le principal fournisseur : elle revend sa marchandise périmée à ces magasins ou la cède à des associations et des banques alimentaires.

Les industriels et les fabricants sont eux aussi de grands adeptes de cette façon d'écouler leurs stocks, même s'ils rechignent à voir leurs marques dans ce type de magasin…

Cela permet donc à certains de gagner un peu plus d’argent tous les mois, et cela permet à d’autres, aux familles notamment, de dépenser moins d’argent pour manger et s'équiper en produits de première nécessité.

Déstockage alimentaire : recommandations d'usage !

Si chacun peut s’interroger sur la fraîcheur et l’état des denrées alimentaires qui sont revendues sur ces palettes de déstockage alimentaire, beaucoup avancent qu’il ne faut pas s’inquiéter.

En effet, il ne faut pas confondre deux indications essentielles qui existent dans l'alimentaire commercialisé : la date limitée conseillée et la date limite d’utilisation optimale.

  • date limitée conseillée : aussi appelée la DLC, indique la date à laquelle un commerçant a le droit de vendre ce produit. Cela concerne principalement les produits frais, les produits laitiers, la viande, les plats cuisinés… Après la date limitée conseillée, ces produits peuvent développer des bactéries et les rendre impropres à la consommation.
  • date limite d’utilisation optimale : aussi appelée DLUO, signifie qu’après la date indiquée, le produit pourrait ne plus offrir un goût optimal mais sa consommation après cette date, ne présente pas de danger sanitaire. Cette date concerne généralement à des produits d’épicerie, les conserves…

En résumé, si vous êtes tenté de commercialiser ou consommer des produits de déstockage alimentaire, c’est-à-dire des produits alimentaires à prix bradés, soyez attentif à ne pas les choisir ou consommer avec une DLC au-delà de la date indiquée de plus d’un jour.

Quant aux produits portant une DLUO, vous pouvez les acquérir et les consommer généralement bien après la date indiquée, mais risquez d’avoir un goût altéré ou une teneur en vitamines moindre. Rien de bien grave donc.

Il ne reste plus qu’à trouver un fournisseur ou magasin de déstockage alimentaire dans votre région pour commencer à faire des économies ou faire du chiffre d'affaires. Si vous respectez les consignes, vous pourrez dépenser moins, même s’il n’est pas conseillé de consommer de cette manière sur le long terme.

Si vous hésitez à vous rendre dans un centre d’aide, association ou banque alimentaire, il est impératif de se rendre dans ce type de magasin où les produits peuvent être achetés à très bas prix, mais à consommer le plus souvent  le jour même. Préparez vos plats d'avance et mettez les à congeler.

Vous voulez connaitre le magasin de déstockage alimentaire le plus proche de chez vous ? Suivez ce lien : www.destockeurs-alimentaires.com

Nous ne proposons pas de palettes de déstockage alimentaire, néanmoins, vous trouverez des palettes de solderie bazar dans notre boutique.

Alors, et vous ? Le déstockage alimentaire, c'est en tant qu'acheteur ou distributeur ?