Gestion des stocks : le B.a-Ba

gestion des stocksVous avez reçu votre palette de solderie, enfin ! Si vous revendez au détail, il vous faut inventorier la marchandise et la stocker afin de pouvoir la vendre dans de bonnes conditions.

Ok, mais peut-être n'êtes-vous pas familiarisé totalement avec la procédure ? Voici pour vous aider, quelques principes de base quant à la gestion des stocks qu'il est toujours bon de rappeler.

Définition : le stock est l'ensemble des marchandises et matières stationnant en transit dans votre entreprise dans l'attente de leur utilisation. Les articles stockés peuvent être destinés a la transformation ou à la revente en l'état.

Les 6 points clefs de la gestion des stocks

1 - Le stock : c'est de l'argent qui dort. Plus votre stock "tournera" (c'est ce que l'on nomme la rotation des stocks), plus votre trésorerie sera saine. Une bonne gestion de vos stocks vous évitera tout risque de rupture mais aussi de surstockage.

2 - Le réapprovisionnement : ou comment calculer le stock minimum ? Vous déterminerez le stock limite, en fonction des ventes moyennes que vous réalisez, en tenant compte d'une marge de sécurité pour pallier une augmentation subite des commandes. Notez que lorsqu'il s'agit de palettes de déstockage, le réapprovisionnement de produits identiques est plus qu'incertain.

À vous de réguler la périodicité et le volume de vos achats en fonction des ventes que vous escomptez. Prévoyez un local suffisant - mais pas surdimensionné - pour entreposer vos marchandises dans de bonnes conditions :

  • Essayez de maîtriser les délais de livraison : plus ils seront courts, plus vous aurez de facilités pour honorer vos commandes
  • Donnez une désignation exacte à chaque article : la désignation correcte de chaque article évite toute confusion : une dénomination ne concernera qu'un article, un article n'aura qu'une seule dénomination
  • Une dénomination se doit d'être précise  : elle reprend de façon concise, le nom, la composition, les dimensions, le poids, l'unité de comptage, etc…
  • Codifiez vos articles : attribuez un numéro de référence grâce au système de classement décimal dont les possibilités sont illimitées. Il présente également l'avantage de se prêter facilement à une gestion informatisée des stocks

3 - Les conditions de stockage : les marchandises, une fois réceptionnées, seront stockées dans un entrepôt ou un local. Prévoyez un accès facile pour les livraisons. Aménagez-le de façon pratique pour les utilisateurs, et fonctionnel - pas de place perdue. De plus, vous devez pouvoir y circuler facilement.

4 - L'organisation de votre stock : vous n'aurez peut-être qu'un petit stock à gérer, et quelques articles différents. Si vous n'êtes pas dans ce cas, et que vous ayez à entreposer une multitude d'articles, de toutes tailles, de tous poids, veillez au respect de quelques règles simples mais qui vous faciliteront la manutention :

  • les articles lourds seront posés à même le sol
  • les articles fréquemment utilisés seront facilement accessibles
  • évitez surtout l'encombrement et le rangement anarchique des articles
  • pensez également à l'obsolescence des articles : ne stockez pas une trop grande quantité, un stock coûte cher et se dévalue

Encore une fois, réfléchir et concevoir au mieux l'aménagement du local destiné à recevoir votre stock, est un investissement de temps non négligeable pour l'avenir. Une bonne organisation dès le départ vous garantit aussi le succès.

5 - Les mouvements de stocks : que vous employez du personnel magasinier ou que vous le fassiez vous-même, chaque mouvement de stock est matérialisé par un document : la fiche de stock. Vous en créerez une par unité de vente (article, carton, palette) où sont enregistrées toutes les variations, des entrées et sorties.

6 - L'inventaire : un travail annuel - et fastidieux - rendu obligatoire par l'Article L123-12 du Code du Commerce. Il a néanmoins son importance et doit être fait rigoureusement : s'il est surévalué il équivaut a un bénéfice fictif imposé, et dans le cas contraire, il peut être interprété comme une fraude fiscale.

Vous voulez en savoir plus ? Consulter la page "Stocker, l'essentiel en une page" de Commentchoisir.com.

Vous aussi créez votre activité en tant que commerçant non-sédentaire et téléchargez notre guide pratique « Vendre sur les marchés » pour obtenir aide et conseil en la matière.